Les archives de ce lieu d'art contemporain pluricidiplinaire à Genève de 2008 à 2013

2008

->10 septembre au 25 octobre 2008

Urs Cavelti Moment de dissolution

Les mouvements de la sensualité C’est un mouvement étrange qui anime notre vue à travers de grands panoramas. Un mouvement en avant puis/ou en arrière entre divers fragments d’image, entre des gestes forts et de fines lignes de signes, entre des surfaces de couleur abstraites et des traits précis. C’est une aspiration dans un autre monde, un nouveau cosmos fait de souvenirs fragmentés. L’inconnu naît alors. Pas de direction à la lecture; la fantaisie réprime le linéaire. Sauter d’un côté à l’autre, en avant en arrière, dans un monde fabuleux. Les encyclopédies, l’atlas mondial, les chef-d’oeuvres des musées, les affiches de film et des constellations d’étoiles; Cavelti se sert d’eux tous; avec nostalgie. Il arrange ces motifs qui n’apparaissent jamais côte à côte dans la réalité physique; il puise dans la variété des attractions matérielles. Mélange de matérialité et d’un langage de forme, l’oeuvre d’Urs Cavelti est un cri de sensualité.

Philipp Grünenfelder

->5 novembre 2008 au 10 janvier 2009

Pascal Robert Héritage

« En toute hypothèse, la nouvelle pensée esthétique doit s’imposer dans tous les arts sans exception. Les différences qui existent entre les arts ne justifient pas que l’on accorde plus de valeur à un art qu’à un autre ; ces différences peuvent uniquement être à l’origine de différentes formes d’expression artistique, elles ne peuvent pas générer des expressions opposées. Si un art est l’expression créative de l’abstraction, les autres arts ne peuvent pas en même temps être l’expression créative de la nature. Abstraction et Nature ne sont pas compatibles, d’où l’éternelle rivalité qui a perduré jusqu’à nos jours. La nouvelle pensée esthétique met fin à cette rivalité : elle réconcilie tous les arts. »

« Be that as it may, the new spirit must become unanimously accepted in all arts. The differences between the arts are not a reason for one to have more value than the others; the differences can only lead to other types of phenomena, but not to opposing phenomena. As soon as an art is the creative expression of the abstract, the other arts cannot at the same time be the creative expression of the natural. These two concepts do not go together – hence until now this perpetual enmity. The new form destroys this enmity: it creates a union between all arts.»

« Wie dem auch sei, der neue Geist muss sich in allen Künsten ausnahmslos durchsetzen. Die Unterschiede zwischen den Künsten sind kein Grund, dass eine mehr Wert sei als die andere; die Unterschiede können nur zu anderer Erscheinungsart führen, aber nicht zu entgegengesetzter Erscheinung. Sobald eine Kunst der schöpferische Ausdruck des Abstrakten ist, können die anderen Künste nicht zur selben Zeit der schöpferische Ausdruck des Natürlichen sein. Diese beiden gehen nicht zusammen, - daher bis jetzt diese dauernde Feindschaft. Die neue Gestaltung vernichtet diese Feindschaft: sie schafft die Vereinigung aller Künste.»

Piet Mondrian